L’épidémie de COVID-19 a évolué très rapidement dans les derniers jours. Pour venir en aide aux artistes et aux salles de spectacles, une portion du public européen a décidé de ne pas réclamer l’argent de leurs billets de concert. Une idée qui fera certainement écho ici, au Québec.

Après l’Europe et la Californie, nous apprenions hier que tous les événements réunissant plus de 250 personnes seraient annulés pour une période de 30 jours. Toutefois, la période de 30 jours pourrait être prolongée si nécessaire. Ceci plonge une tonne d’artistes et de diffuseurs dans une situation précaire.

L’industrie culturelle ne roule pas sur l’or. Aucun artisan ni aucun diffuseur ne fait son métier pour l’argent. Ils travaillent tous d’arrache-pied pour nous donner des spectacles soir après soir, mettant souvent leur vie de côté pour y arriver. C’est maintenant à notre tour d’être là pour eux.

Devant l’ampleur de la situation, un citoyen hongrois a décidé d’agir. Pour soutenir le domaine culturel, il appelle ses concitoyens à renoncer au remboursement des billets de spectacles annulés. Il s’agit selon lui du meilleur moyen pour venir en aide à tous les artisans du domaine du spectacle. Et il n’a pas tort.

Un tel mouvement doit naître au Québec. C’est dans cette optique que nous vous incitons, si vous pouvez vous le permettre, à renoncer aux remboursements des billets des spectacles annulés. Ainsi, les artistes et les diffuseurs pourront souffler un peu dans les semaines à venir et préparer la suite des choses.

Mise à jour: Une image accompagnée du mot-clic #billetsolidaire circule présentement sur Facebook. Partagez celle-ci pour inciter les gens à faire de même!

Mise à jour #2: L’Union des artistes annonce que le Ministère de la Culture et des Communications soutiendra les artistes affectés par les annulations de spectacles découlant des mesures d’urgence du gouvernement.

Source: Le Figaro


Envie de plus de nouvelles sur l’univers musical? Abonnez-vous à notre page Facebook pour du contenu quotidien!