La Prestation canadienne d’urgence (PCU) fournit une aide financière aux employés et aux travailleurs indépendants canadiens affectés par la COVID-19. Pour certains, la prochaine demande sera la dernière. Le secteur culturel demande l’aide du gouvernement. 

Cette semaine, des milliers de Canadiens présenteront leur dernière demande de PCU. Heureusement, plusieurs d’entre eux pourront retourner au travail dans les semaines à venir grâce au déconfinement. Ce n’est toutefois pas le cas pour une grande partie des travailleurs du secteur culturel, encore durement affecté par la crise.

Une pétition a donc été lancé cette semaine par François Lebaron, DJ montréalais renommé et cofondateur du AIM Music Festival:

« Les artistes de la scène, les employés des bars, des restaurants, des festivals et des événements pour ne nommer que ceux-là sont gravement affectés par la situation et une aide additionnelle de minimum 16 semaines est nécessaire à la survie de la culture au Québec et au Canada. » – François Lebaron

L’instigateur du mouvement demande donc au gouvernement de Justin Trudeau d’allouer 4 mois supplémentaires aux travailleurs de l’industrie culturelle. Considérant la situation actuelle et une possible seconde vague, difficile de ne pas être d’accord avec sa proposition. Au moment d’écrire ces lignes, la pétition avait déjà recueilli 20 000 signatures sur un objectif de 25 000. 

Cependant, il reste à voir si une approbation du gouvernement du Canada viendrait créer un effet boule de neige dans d’autres secteurs. Il y a quelques jours, nous apprenions que le déficit fédéral estimé pour l’année aurait déjà atteint 260 milliards de dollars, ce qui laisse peu de munitions à Ottawa pour stimuler la relance économique.