Le beef fait partie intégrante de l’histoire du rap, c’est comme ça. C’est plutôt rare que la controverse vienne de l’extérieur. Plus souvent qu’autrement, ce sont les rappeurs eux-mêmes qui créer le drama, en lançant des flèches à leur rival dans leur chanson. Par contre, dans cette histoire, tout a commencé à la suite d’une publication Instagram.

Le compte Instagram Rap a publié cette semaine une liste des 50 pires rappeurs de l’histoire. La publication demande aux abonnés » This a good or bad list!? » Ça n’en prenait pas plus pour commencer le débat.

Alors que certains noms sont étonnants, d’autres rappeurs sur la liste ne surprennent personne. Nous pensons notamment à Iggy Azalea, rappeuse plutôt controversée récemment. Son ancien mentor, T.I., a révélé ce mois-ci que mettre sous contrat Iggy était sa plus grande erreur en tant que producteur. Ouch. La rappeuse australienne a ensuite répondu à T.I, l’accusant d’être misogyne. Pour plus d’informations sur cette histoire, écoutez ce résumé.

On retrouve également Logic, artiste très populaire, mais qui ne fait pas l’unanimité. La carrière du rappeur américain avait très bien débuté avec des albums iconiques. Par contre, depuis quelques années, l’artiste enchaîne les projets à un rythme effarant, ne laissant pas suffisamment de temps aux projets pour vivre dans l’imaginaire collectif. Joe Budden s’est d’ailleurs attaqué à Logic cette semaine, le qualifiant de « l’un des pires rappeurs de l’histoire ».

Vanilla Ice, Ron Artest, Bow Wow, Flo Rida et SHAQ se retrouvent également (sans surprise) sur cette liste.

Ce qui étonne, c’est de voir des artistes tels que Earl Sweatshirt, Playboi Carti et Ludacris listés ici. Ces rappeurs ne méritent clairement pas de se retrouver parmi le top 50 des pires rappeurs de l’histoire. Pendant ce temps, il est où Tekashi 69?

Bref, ce n’est qu’une liste publiée sur Instagram. Si l’objectif était de faire jaser, c’est mission accomplie!