Après 3 semaines de confinement, les chances sont que vous ayez épuisé une bonne partie de votre sélection musicale. Pour vous faire découvrir (ou redécouvrir) certains morceaux, les membres de Groover.ca vous proposent leurs coups de coeur des dernières semaines.

Kenza Bachari

L’isolement joue pas mal sur le moral (le mien inclus) en plus de nous rendre un peu léthargiques, alors j’ai décidé de contrer ça avec une playlist pleine de chansons qui me rendent de bonne humeur et me donnent envie de bouger.

Ma playlist de confinement mélange donc plusieurs genres et époques et a, comme seule réelle ligne directrice, que les chansons finissent par me donner le goût de me déhancher comme s’il n’y avait pas de lendemain!

J’aime bien mettre ma playlist en me réveillant le matin pour me motiver à me lever ou quand je sens que j’ai une petite baisse d’énergie au courant de la journée. Rien de tel que d’écouter Let’s Dance de David Bowie ou encore Shake It Out de Florence + The Machine pour me donner un boost d’énergie!

Laurence Lapointe

Un peu avant le début de la quarantaine, j’ai rassemblé dans une microplaylist quelques morceaux qui me font un bien extrême quand ils « popent » dans mes speakers. Des airs qui respirent et qui me donnent un sentiment de soulagement, comme un répit post-apocalypse.

C’est la fraîcheur des morceaux qui crée un sentiment d’immensité, ou de plénitude. Un peu comme un open space sur un paysage. Pour moi c’est la crème des douceurs. 

Pour sentir les sons emplir la pièce, c’est à écouter sur des (pas pires bons) speakers, à volume doux, en faisant ce que tu veux, mais pas trop. 

Un petit “Ça va bien aller” musical, doux comme tout.

Kevin Bailey

Je dois commencer par vous faire une confidence. Je n’utilise pas Spotify.

Je sais, je sais, mais avant de me lancer des pierres, je vous prie de me comprendre. J’ai déjà eu Spotify par le passé, mais plusieurs obstacles me barraient la route. Premièrement, toutes mes chansons EDM remixées préférées n’y étaient pas, et deuxièmement, plusieurs chansons que j’aimais énormément n’y étaient pas parce ces artistes boycottaient la plateforme. Donc, après plusieurs semaines d’hésitation, j’ai finalement décidé de m’inscrire à Youtube Music qui, pour moins cher que Spotify, offre une plus grande variété de musique. 

Tout ça pour vous expliquer que dans ma playlist originale Youtube Music, il y a “When to Say When/Chicago Freestyle” de Drake, mais sur Spotify, cette chanson n’existe pas. Pour le reste, bonne écoute!

Karolane Boudreault-Tucci

Grande fan d’Indie Folk, j’ai trouvé un certain réconfort dans ces 19 morceaux. Au cours des dernières semaines, des artistes comme George Ogilvie, Dotan et Harrison Storm m’ont aidé à traverser ces montagnes russes d’émotions, voire même à apprécier chaque moment de cette pause imposée. En espérant qu’il en soit de même pour vous.

Simon Veilleux

J’ai toujours été un amateur invétéré de musique électronique. Le seul hic avec ce style musical, c’est qu’il s’apprécie vraiment mieux en spectacle que dans son 3 et demi. Disons simplement que l’ambiance n’est pas autant survoltée.

J’ai toutefois pris goût à écouter de la musique électronique plus douce dans les dernières semaines pour m’accompagner dans cette aventure qu’est le confinement. À défaut de pouvoir danser, je danserai, pour les prochaines mois, dans ma tête.