Humoriste, poète, scénariste et réalisateur, Adib Alkhalidey a déjà une enviable palette artistique. À la surprise de tous, l’artiste québécois dévoilait aujourd’hui une autre facette de sa personnalité avec un album musical sous son nouvel alias, Abelaïd.

À travers son alter ego Abelaïd, Adib dévoile un artiste vulnérable et mélancolique dont la plume est influencée par Stromae et Brel.

Réalisé par Mathieu Magny, Les cœurs du mal est un disque de 9 chansons originales entièrement composées par Adib, autant pour les textes que la musique. Il a également assuré direction artistique du projet.

Sombre et critique, Abelaïd dévoile non seulement un nouveau talent, mais également un côté ténébreux loin de sa légèreté habituelle. Une œuvre à écouter pour les amateurs d’Adib et tous les amoureux de la chanson française.