La parité homme-femme est un enjeu dans l’industrie musicale depuis déjà (trop) longtemps. Heureusement, les femmes s’imposent graduellement et réclament la place qui leur est due. Toutefois, le combat n’est pas gagné. C’est pour cette raison qu’il est important de supporter les artistes féminines, journée de la femme ou non. Le talent n’a pas de sexe, et ces 10 groupes de femmes sont là pour vous le prouver, une chanson à la fois.

Trills

Fondé à Londres en 2016, Trills commence tout juste à se faire remarquer. Grâce à la populaire série télévisée The Morning Show, leur chanson Speak Loud passa de 200 000 à 1 million d’écoutes en quelques semaines seulement. Cette mise en lumière marque le début d’une belle aventure pour le groupe anglais.

The Beaches

Le groupe Rock torontois s’est forgé une place de choix sur la scène canadienne. Invité à plusieurs festivals de renoms, The Beaches a également remporté le prix de “Breakthrough Group of the Year” au Juno de 2018. Une reconnaissance pleinement méritée. 

Camp Cope 

Camp Cope font un malheur en Australie depuis déjà quelques années. Cependant, avec la sortie de leur second album How to Socialise and Make Friends, leur talent s’exportera au-delà des frontières de l’Océanie très bientôt. 

HAIM

Impossible de faire un article de « All-girls band » sans inclure la sensation de l’heure, HAIM. Non seulement HAIM n’appartient plus à la relève musicale, mais ils sont désormais les têtes d’affiche des festivals auxquels ils participent. Le groupe composé des trois soeurs Haim est un véritable vent de fraicheur dans ce milieu généralement mené par les hommes.  

Automatic

Automatic est un groupe en évolution, encore à la recherche de leur identité. Toutefois, cette quête ne nuit en rien au trio de Los Angeles. Au contraire, elle nourrit leur créativité et fait tomber les barrières des styles.

FRANKIIE

Créé à Vancouver, le quatuor féminin n’en est qu’à ses débuts. Par contre, leur premier album, Forget your Head, fut très bien reçu par la critique. C’est une première page d’écrite dans cette belle histoire canadienne en devenir.

Girlpool

Après quatre albums, on sent que la maturité arrive à point pour Girlpool. Dans leur récent album, What Chaos is Imaginary, on perçoit toujours ce désir de longer les limites. Par contre, cette fois, c’est fait avec beaucoup plus d’habileté, un chaos contrôlé.

Hinds

Hinds est un quatuor espagnol encore peu connu à l’international. Invité personnellement par The Strokes à les joindre lors d’une série de concerts secrets en février, cette dose d’attention risque d’aider grandement le groupe de Madrid. La sortie de leur troisième album, The Prettiest Curse, devrait également les propulser vers de nouveaux sommets.

Chastity Belt

À travers les années, Chastity Belt s’est imposé comme une force dans le rock alternatif. Avec une approche humoristique, le groupe américain défi les stéréotypes apposés aux femmes et conteste l’importance du genre. Tout ça, dans le meilleur Indie Rock possible.

Nasty Cherry 

L’an dernier, Nasty Cherry a bousculé l’industrie musicale avec son tout premier single, Win, un hymne Rock qui nous replonge dans les belles années des vestes de jeans et des pantalons de cuirs. Décrit par Charli XCX comme un « badass girl gang », Nasty Cherry s’apprête à prendre l’industrie d’assaut avec son style fou et désinvolte.