Vous ne rêvez pas: le son des années 80 est bel et bien en vogue ces jours-ci. Et il y a une explication pour le retour de cette sonorité disco. Analyse d’une tendance grandissante qui teintera la pop de 2020.

Juste…pourquoi?

Nous avons tous nos plaisirs coupables et (ré)écouter des bons vieux classiques des années 80 en est un. Impossible de se défaire de ces chansons dansantes et mythiques. Mais pourquoi avons-nous un si grand attachement à ces rythmes syncopés et au synthétiseur rétro? Il y a en fait une explication derrière tout ça.

Nous avons tous évidemment un attachement émotionnel à certains artistes ou morceaux. Cependant, notre attachement à ce style n’aurait rien à voir eux, mais tout à voir avec l’essence même du rythme.

Le disco utilise un procédé de composition qui s’intitule syncope, ou syncopation en anglais. Ce procédé pourrait se décrire simplement comme un élément rythmique en conflit avec la mesure. Ce qui pourrait avoir l’air d’une erreur de tempo n’en est pas une. Cette écriture inhabituelle contrairement aux autres styles musicaux se traduit par un rythme soutenu très utilisé dans le Funk et le Jazz. En bref, le rythme syncopé vous donne envie de danser, sans arrêt. Des artistes tels que A-Ha, New Order ou Giorgio Moroder l’avaient bien compris.

Du disco des années 80 à la pop de 2020

C’est bien beau tout ça, mais en quoi le son des années 80 s’intègre-t-il dans la pop des années 2020? Vous n’avez qu’à syntoniser votre station de radio favorite pour en être témoin. Les deux albums les plus vendus et écoutés de 2020 sont les deux albums qui incorpore cette touche 80’s.

Lancé le 20 mars 2020, After Hours de The Weeknd est un succès sur toute la ligne. Plusieurs chansons de cet album nous rappellent les années disco, à commencer par son single Blinding Lights:

Scared to Live et In Your Eyes s’inscrivent également dans ce mouvement de production.

C’est toutefois avec la talentueuse Dua Lipa que les références sont flagrantes. Son nouvel album, Future Nostalgia, semble tout droit sorti des années 80 et l’instrumental dansant ne s’en cache pas. L’idée: faire vivre une expérience aux amateurs. Et c’est très réussi. Si ce n’est pas déjà fait, écoutez son énorme succès Physical. Même le vidéoclip vous propulsera 40 ans en arrière:

Physical n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Pour plus d’extraits, écoutez Don’t Start Now, Levitating ou encore Break my Heart.

Comme si la tendance n’était pas déjà bien tracée, une autre joueuse d’importance s’ajoutera prochainement: Lady Gaga. Son prochain album, Chromatica, doit sortir d’une semaine à l’autre. Le tout premier extrait de cet album, Stupid Love, est aussi fortement influencé par la tendance Synthwave:

Cet élément différenciateur (pour l’instant) deviendra certainement coutume dans les prochains mois. Comme trois des artistes les plus populaires ont opté pour cette sonorité, d’autres producteurs tenteront de recréer ce son pour nous faire danser.

Nous n’en sommes donc qu’au début de cette tendance. Mais vous savez quoi? Nous sommes très heureux de compter sur le disco contemporain pour ensoleiller notre année 2020.

Artistes tous azimuts, à vos synthétiseurs.

0
0