Les grandes vedettes acclamées de la musique sont très talentueuses, impossible de le nier. Cependant, vous seriez surpris d’apprendre que bon nombre de ces artistes se font attribuer des succès qui ne sont en fait que des adaptations de chansons moins connues. Parfois même, pour des artistes devenus One Hit Wonder, ce hit s’avérait quand même une reprise.

Alors, comme l’équipe de Groover.ca et moi-même aimons donner le crédit aux “underdogs” qui le méritent bien, nous avons classé nos plus grandes surprises de cette recherche. Bonne lecture!


5. I Can’t Make You Love Me

Reprise: Bon Iver (2011)

Qui ne se rappelle pas ce bijou sorti d’à peu près nulle part? L’adaptation de Justin Vernon (Bon Iver) au piano devint rapidement un succès monstre dû à son immense talent vocal, utilisant la plupart du temps le falsetto. Cette version est, pour plusieurs (dont moi), celle qui marqua le début d’un grand intérêt pour le chanteur.

À travers les années, plusieurs gros noms de la musique ont fait des adaptations de la mélodie en passant par George Michael et Boyz II Men, mais c’est bien à Bonnie Raitt que revient l’originale. Bien que peut-être méconnue d’un auditoire plus jeune, la version de Raitt a extrêmement bien réussi, se classant à la 339e place du top 500 du palmarès Billboard des meilleures chansons de tous les temps, et s’étant taillé une place sur le Grammy Hall of Fame en 2016.

Version originale: Bonnie Raitt (1991)


4. Georgia On My Mind

Reprise: Ray Charles (1960)

Facilement l’un des plus gros succès de Ray Charles, Georgia On My Mind fut adaptée par l’artiste lorsque son chauffeur lui suggéra de le faire, puisque Charles n’arrêtait pas de la chanter. Étant lui-même natif de l’état de la Géorgie aux États-Unis, cette chanson avait un sens profond pour lui. Son succès lui fut attribué grandement lorsqu’à la cérémonie des Grammy’s de 1960, Georgia On My Mind gagna deux prix, dont « meilleur enregistrement vocal masculin » et « meilleure performance Pop ».

Malgré tout le talent indéniable de Ray Charles, c’est à Hoagy Carmichael que l’on doit cette merveille. Comme Carmichael n’a jamais habité la Georgie, la rumeur voudrait qu’il ait écrit cette chanson pour sa sœur Georgia. Malheureusement, la version de Carmichael n’aura que très peu de succès, mais celle de Frankie Trumbauer en 1931 sera la première à atteindre le top 10 des plus gros hits.

Version originale: Hoagy Carmichael (1930)


3. Torn

Reprise: Natalie Imbruglia (1997)

“ Torn” fut écrite en 1993 par les Américains Scott Cutler et Anne Preven et enregistrée pour la première fois par la chanteuse danoise Lis Sørensen de la formation “Brændt” vers la fin de cette même année. Par la suite, Scott et Anne décidèrent d’enregistrer leur propre version avec leur groupe Ednaswap en 1995.

Ce n’est qu’en 1997 que l’Australienne Natalie Imbruglia perce les palmarès du monde entier avec son adaptation, un succès qui restera certainement gravé dans nos mémoires bien longtemps. Bien qu’elle fasse toujours de la musique, cette adaptation sera, jusqu’à présent, son seul et unique hit.

Scott et Anne ont été généreusement récompenser dans les années subséquentes par ce qu’ils appellent une “chute” d’argent. C’est ce qu’ils se remémorent lors de cette entrevue avec news.com.au où ils affirment avoir reçu leur premier chèque de compensation à la modique somme de 297 000$ (USD).

Version originale: Ednaswap (1995)


2. If I Were A Boy

Reprise: Beyoncé

Malgré tout le talent incontesté de Beyoncé, cette chanson ne vient pas d’elle, mais bien de BJ Jean. En fait, lorsque Jean présenta If I Were A Boy à sa maison de disque celle-ci refusa le tout. Lorsque l’entente avec la compagnie se dissout, son acolyte Toby Gad, tenta de vendre les droits à des artistes connus comme Beyoncé.

L’histoire derrière ce hit provient d’une rupture de Jean qui lui a fait très mal. Un jour, elle se promenait devant une pizzéria et, malgré l’envie d’y rentrer et manger à sa faim, décida, pour le bien de son régime, de continuer son chemin. Ce geste la fit réfléchir qu’il serait plus facile pour elle si elle était un homme et, que si c’était le cas, elle serait un bien meilleur amant que son ex-copain.

Version originale: BJ Jean (2008)


1. Mad World

Reprise: Gary Jules

Écrite par le duo britannique Tears For Fears, cette chanson devait être le côté B de leur vinyle pour Pale Shelter, mais la maison de production eu foi et demanda à ce que le morceau soit un single à part entière. Les mois suivants leur donnèrent raison, car la chanson atteint la 3e position du palmarès « UK Singles Chart ».

Il fallut ensuite attendre 19 années avant de voir cette chanson redevenir un hit. Pour la sortie du film Donnie Darko, les Américains Gary Jules et Michael Andrews se sont réunis pour en faire une adaptation des plus unique. Cette version dépassa même l’originale et atteignit la 1re position du palmarès « UK Singles Chart ».

Version originale: Tears For Fears (1982)