La tendance est au mélange des genres. La Génération Z a compris que, pour innover, cette mixité était essentielle. Fini les étiquettes, place à la création pure et simple. BabyJake, à cheval entre Hip-Hop et Indie rock, est d’ailleurs l’un des porte-étendards de ce mouvement.

Un gage de confiance

BabyJake n’est pas un rappeur, ni un chanteur pop, mais un hybride entre les deux. D’une chanson à l’autre, on peine à lui apposer un genre en particulier. Il décrit lui-même son style comme étant « genreless », un son sans attache à aucun style. C’est sûrement ce qui a su convaincre Scooter Braun à le signer hâtivement.

BabyJake peut remercier Scooter Braun. Découvert grâce à sa chanson Cigarettes On Patios, BabyJake n’avait qu’une seule chanson à son actif lorsqu’il fut contacté par Braun.

Il faut dire tout de même que Braun a le flaire pour les bonnes affaires. L’agent d’artiste est l’un des principaux artisans derrière le succès de Justin Bieber, Ariana Grande, Carly Rae Jepsen, J Balvin et plusieurs autres. 

Une fois de plus, il a vu juste. Le premier extrait de BabyJake a atteint 20 millions d’écoutes sur Spotify. Après Cigarettes on Patios, Jake enchaîne avec un second morceau, 239. Beaucoup moins populaire, 239 n’est que le début de l’aventure pour BabyJake. Il poursuit avec Blue Cellophane, un hommage pop rock au style popularisé par les Beatles. Le son rock mélangé aux influences Hip-Hop rappelle Circles de Post Malone ou encore Babydoll de Dominic Fike.

Le meilleur est à venir

En février 2020, BabyJake publie Confidant, le titre qui se rapproche le plus de Cigarettes On Patios. Ce son nous ramène au début des années 2010 alors que la chanson I Love College du rappeur Asher Roth jouait dans toutes les radios du pays.

Il a depuis collaboré avec le producteur Dillon Francis sur deux chansons qui sortaient en avril dernier: Touch et You Do You.

Après seulement quelques mois, il est déjà possible de prédire que 2020 sera une énorme année pour BabyJake. Lors d’une entrevue avec Billboard, le chanteur admet avoir plus d’une douzaine de chansons en banque. Assurez-vous de suivre le musicien américain, puisque le meilleur est à venir.